QCM

Pourquoi Participer à Nos Tests QCM ?

Nos tests QCM sont bien plus qu’une simple série de questions. Ils sont conçus pour être une expérience d’apprentissage interactive et enrichissante. Vous pourrez mettre à l’épreuve vos connaissances existantes, découvrir de nouvelles informations et approfondir votre compréhension des concepts clés de l’ostéopathie.
Relevez le Défi dès Maintenant Nous vous invitons à relever le défi et à participer à nos tests QCM. Mettez vos connaissances à l’épreuve, explorez les dimensions de l’ostéopathie et propulsez-vous vers l’excellence dans votre domaine.

Que vous soyez un novice curieux ou un professionnel chevronné, nos tests QCM sont une étape précieuse dans votre parcours d’apprentissage continu.

Prêt à découvrir de nouvelles opportunités d’apprentissage ? Plongez dans nos tests QCM dès maintenant et approfondissez votre compréhension de l’ostéopathie.

LES FONTANELLES

1 / 8

La tête osseuse dérive du mésenchyme et se développe à partir du Neurocrâne pour les os de la face

2 / 8

La fontanelle bregmatique est au croisement des sutures coronales, sagittales et métopiques  

3 / 8

Les deux fontanelles latérales sont la ptérique et l'astérique  

4 / 8

La fontanelle ptérique est postéro-latérale

5 / 8

La fontanelle Astérique est antéro-latérale

6 / 8

La suture lambdatique sépare occiput et pariétaux

7 / 8

L’acrânie ou crânioschisis, c’est l’absence de calvaria  

8 / 8

La crâniosynostose résulte de la soudure prématurée de certaines sutures de la calvaria  

EXTENSEURS DU POIGNET

1 / 7

S’il y a une diminution de la force des extenseurs du poignet alors le test est aphysiologique

2 / 7

Ce test se pratique seulement debout afin de déterminer si l’on a une chaîne lésionnelle montante

3 / 7

Dans le deuxième temps du test, l’opérateur demande au sujet de réaliser une rotation de la tête du côté opposé au poignet testé ainsi qu’une version des yeux du côté du poignet testé

4 / 7

Dans le deuxième temps du test, l’opérateur demande au sujet de réaliser une rotation de la tête du côté du poignet testé ainsi qu’une version des yeux du côté du poignet testé

5 / 7

Il ne faut jamais croiser ce test avec celui des abducteurs du bras

6 / 7

Le membre supérieur à tester est tendu, en antépulsion à 90°, le poignet en extension forcée

7 / 7

Ce test est basé sur la relation permanente entre les groupes musculaires phasiques et les groupes musculaires tonico-phasiques

PRESENTATIONS DU BEBE

1 / 10

Les variétés postérieures sont OIDP et OIGP          

2 / 10

Les variétés antérieures sont OIGA et OIDA          

3 / 10

En siège, le bébé se présente siège en haut, sa tête étant dans le fond de l’utérus          

4 / 10

On peut tenter le repositionnement manuel du bébé à huit mois de grossesse          

5 / 10

La présentation transversale signifie que l’enfant se présente horizontalement avec le dos en haut ou en bas          

6 / 10

La présentation céphalique par le front, un accouchement naturel est dans ce cas impossible, il faut donc avoir recours à une césarienne        

7 / 10

La présentation céphalique par la face, la tête est alors complètement en flexion ostéopathique entièrement rejetée en arrière      

8 / 10

Les présentations céphaliques (sommet, face, front) représentent 96 % des cas    

9 / 10

L'occiput est le repère de la présentation, repérable par la fontanelle postérieure ou Lambda    

10 / 10

Le sommet est la présentation de la tête fléchie, le menton se trouvant sur le thorax à l’entrée du bassin    

COXO-FEMORALE ET LIGAMENTS

1 / 10

La sciatique latérale est liée à un problème de tronc lombo-sacré

2 / 10

La sciatique latérale est liée à un problème de la zone T12/L1/L2

3 / 10

Le nerf cutané latéral de la cuisse se retrouve dans une dépression située au-dessus de la crête Iliaque du sujet

4 / 10

Le nerf ilio-hypogastrique se retrouve dans une dépression située au-dessus de la crête Iliaque du sujet

5 / 10

Le nerf cutané latéral de la cuisse se retrouve dans une dépression située au-dessous de la crête Iliaque du sujet

6 / 10

Le nerf ilio-hypogastrique se retrouve dans une dépression située au-dessus de la crête Iliaque du sujet

7 / 10

Le piriforme s’étend du sacrum au grand trochanter, innervé par le pyramidal il est perforé par le sciatique

8 / 10

Le spasme du piriforme entrainera une rotation interne du membre inférieur et des douleurs à la face antérieure de la jambe

9 / 10

L’atteinte du piriforme sera mise en évidence par le signe de Lasègue modifié

10 / 10

En postpartum le sacrum peut glisser sur l’axe sciatique pour faciliter l’expulsion

LES COTES

1 / 12

La sciatique latérale est liée à un problème de tronc lombo-sacré

2 / 12

La sciatique latérale est liée à un problème de la zone T12/L1/L2

3 / 12

Le nerf cutané latéral de la cuisse se retrouve dans une dépression située au-dessus de la crête Iliaque du sujet

4 / 12

Le nerf ilio-hypogastrique se retrouve dans une dépression située au-dessus de la crête Iliaque du sujet

5 / 12

Le nerf cutané latéral de la cuisse se retrouve dans une dépression située au-dessous de la crête Iliaque du sujet

6 / 12

Le nerf ilio-hypogastrique se retrouve dans une dépression située au-dessus de la crête Iliaque du sujet

7 / 12

Le piriforme s’étend du sacrum au grand trochanter, innervé par le pyramidal il est perforé par le sciatique

8 / 12

Le spasme du piriforme entrainera une rotation interne du membre inférieur et des douleurs à la face antérieure de la jambe

9 / 12

L’atteinte du piriforme sera mise en évidence par le signe de Lasègue modifié

10 / 12

En postpartum le sacrum peut glisser sur l’axe sciatique pour faciliter l’expulsion

11 / 12

Au niveau de K1 à K4 le mouvement en bras de pompe prédomine

12 / 12

Le mouvement en anse de seau qui modifie le diamètre transversal